logo banque centrale des comores

ABC DE L'ÉCONOMIE
> Voir le lexique

Centrales des risques et incidents de paiement

03 décembre 2013

Dans le cadre de la modernisation et de l'ouverture croissante du secteur bancaire à la concurrence, la création d'une base de données, regroupant des informations sur le niveau de qualité des contreparties des banques ainsi que les incidents de paiements, serait de nature à encourager la profession bancaire à s'engager davantage dans le financement de l'économie grâce à une meilleure maîtrise des risques de crédit.

Une mission d'assistance technique conduite par la Banque de France a été réalisée en décembre 2009 pour la définition des besoins des différents acteurs dans la conduite de ce projet.

Afin d'approfondir et de compléter les travaux réalisés par la Banque de France, l'Agence Française de Développement, suite à la demande de financement formulée par la BCC, a proposé à cette dernière de s'appuyer sur le Fonds d'Expertise et de Renforcement de Capacités (FERC) alloué à l'Union des Comores pour réaliser une étude de faisabilité approfondie de ce projet, permettant :

• de rédiger un cahier des charges détaillé en définissant éventuellement plusieurs scénarii de réalisation du projet, compte tenu des différentes contraintes dégagées par l'étude,

• de définir le plan de financement du projet qui devra être soumis aux bailleurs de fonds potentiels ainsi qu'aux bénéficiaires de la centrale.

Le rapport d'étude de faisabilité du projet, réalisée sur financement AFD par un cabinet de conseil étranger, suite à l'appel d'offres lancé par la BCC, a été livré fin avril 2012.

Le financement du projet est maintenant assuré grâce à une aide budgétaire du Trésor français, qui sera affectée au Fonds de développement du secteur bancaire, qui vient d'être crée par arrêté ministériel, et qui est présidé par la Banque Centrale des Comores.

Dans ces conditions, le projet a pu entrer dans sa phase de lancement : une prestation d'assistance à maîtrise d'ouvrage a été négociée avec un cabinet de consulting, avec l'appui de la Banque de France et de l'IEDOM.

La centrale des risques et des incidents de paiements devrait être opérationnelle en 2014.


CONVERTISSEUR DE DEVISES

 

Taux d'intérêts : Mars 2017 (%)

Avance Etat 1,147
Dépots non soum. obl. 0
Reser. obligat. 0
Escompte BC 1,147
Comptes sur livret 1,75
Tx debiteurs 7 à 14

Indicateur socio-économique

Taux pop +2,1%
Pop. totale 670 000
Densité 310h/km2
Croissance(2015) 1% (prov)
Inflation (2015) 1,3% (prov)

Taux d'inflation

fermeture

Envoyer la page à un ami

Nom:
E-mail:
Confirmation E-mail:
Email de votre ami:
Objet:
Message: